Présentation

05042014-_SDI0868-2

Présentation de la forêt de Fausses-Reposes

La forêt de Fausses-Reposes, ancien domaine royal de chasse à courre, est actuellement une forêt domaniale (qui appartient à l’État français) couvrant environ 620 ha à l’ouest de Paris. Les mots « Fausses reposes »,  langage de vénerie, correspond aux feintes que faisait l’animal chassé en se cachant dans un repli de terrain pour échapper à la meute de chiens et aux chasseurs à cheval.
Elle s’étend sur neuf communes, Chaville, Marnes-la-Coquette, Sèvres, Vaucresson et Ville d’Avray dans les Hauts-de-Seine (92), ainsi que La Celle-St-Cloud, Le Chesnay, Versailles et Viroflay dans les Yvelines (78). Elle est gérée, comme toutes les forêts domaniales, par l’Office National des Forêts (ONF). Elle est classée « forêt de protection » (régime spécial de protection) depuis 2007.
Une forêt n’est pas qu’un espace vert ou une vaste étendue de terrain peuplé d’arbres ; c’est un écosystème, formé de sol(s), de végétaux (arbres, arbustes, plantes herbacées, mousses, lichens), de champignons et de nombreux animaux (insectes et autres invertébrés, amphibiens, oiseaux et mammifères). Toutes ces espèces interagissent et dépendent les unes des autres.
La forêt de Fausses-Reposes contient les deux étangs de Ville d’Avray et leurs berges, ainsi que quelques mares et points d’eau disséminés.
Une forêt périurbaine (très proche de la ville) accueille une population importante de promeneurs et de randonneurs ; c’est un lieu de loisirs et un des rares endroits où les citadins sont en relation avec la Nature. Sa gestion doit donc se faire dans le respect des équilibres écologiques, en tenant compte des attentes des usagers et des riverains.
La forêt périurbaine est un espace à préserver de toute nouvelle urbanisation, où la biodiversité (diversité des espèces vivantes) doit être sauvegardée.

Présentation de l’association et de ses buts

Beaucoup d’associations – amies – sont présentes dans le département des Hauts-de-Seine (92) et dans celui des Yvelines (78) ; alors pourquoi une autre association ?
Parce qu’aucune n’était « spécialisée »sur la forêt de Fausses-Reposes.
Bien que classée « forêt de protection », Fausses-Reposes reste fragile face à la pression urbaine.  Sa biodiversité peut être altérée par des pratiques de gestion peu respectueuses. « Environnement Fausses-Reposes » (EFR) est une association de bénévoles, elle est  apolitique, indépendante, et ne reçoit aucune subvention ; elle a pour buts :
– D’exercer une vigilance accrue sur la forêt et les étangs et de contribuer à la préservation et au développement de la biodiversité.
– De discuter avec l’ONF pour éviter les coupes rases et privilégier une exploitation qui n’altère pas les paysages et qui réponde aux attentes des usagers et riverains ; l’objectif étant une gestion réellement « durable ».
– D’organiser des actions pédagogiques pour mieux connaître et faire connaître la forêt et donc mieux la protéger.